Comment mettre en place la Bdese ?

Comment mettre en place la Bdese ?

Le BDES (Base de Données Economique et Sociale) est une obligation légale pour votre entreprise si vous comptez au moins 50 salariés. Il est établi par l’employeur. Pour un groupe composé de plusieurs entreprises, par convention ou accord de groupe, le BDES peut être constitué au niveau du groupe.

Qu’est-ce que la Bdese ?

Qu'est-ce que la Bdese ?

Cette base de données s’appelait auparavant la base de données économiques et sociales (BDES). Le BDESE collecte des informations sur les grandes orientations économiques et sociales de l’entreprise. Lire aussi : VIDEO : 6 conseils pour recuperer mes droit a la formation. Il comprend des informations obligatoires qui varient selon le modèle de l’entreprise.

Pourquoi installer le BDES ? Le BDESE servira de support aux requêtes et aux informations récurrentes du CSE, il doit donc être accessible en permanence aux élus. Cependant, un accès permanent ne signifie pas nécessairement que le BDESE est accessible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. L’employeur définit les plages horaires et les jours de concertation.

Quand configurer le Bdese ? En août 2021, la loi climat et résilience a transféré la BDES, base de données économique et sociale, à la BDESE, en y ajoutant le volet environnemental.

A lire également

Quelles sont les points abordés dans le bilan social ?

Quelles sont les points abordés dans le bilan social ?

Quels sont les indicateurs à inclure dans le bilan social ? Ceci pourrait vous intéresser : 3 conseils pour formater tecno k7.

  • Les troupes.
  • Travailleurs externes.
  • Embauches.
  • Départs.
  • Développement professionnel lié à une promotion.
  • Mesures liées au licenciement temporaire des travailleurs.
  • Employés handicapés.
  • Absentéisme.

Quels sont les indicateurs sociaux ? Les indicateurs sociaux peuvent être quantitatifs ou qualitatifs selon ce qu’ils reflètent. On distingue les indicateurs de situation (effectifs, masse salariale, budget formation, nombre d’accidents du travail, temps de travail) et les indicateurs de mouvement (taux d’évolution des effectifs, taux de rotation…).

Quels documents mettre dans la BDES ?

Quels documents mettre dans la BDES ?

Le BDES rassemble tous les chiffres relatifs à l’entreprise dans un document unique : orientations stratégiques, documents comptables et financiers, bilan social, informations périodiques… Voir l'article : Comment voir une rue en temps réel ?

Comment constituer une base de données économique et sociale ? L’exploitation de la base de données économiques et sociales peut être établie sur la base d’un accord d’entreprise. Les droits d’accès et le niveau de leur mise en œuvre sont fixés dans cet accord.

Quelles informations doivent figurer dans le BDES ? Les données fournies doivent permettre à l’entreprise et aux membres du CSE d’élaborer les 3 interrogations récurrentes de l’organisation : les orientations stratégiques de l’entreprise ; la situation économique et financière de l’entreprise ; la politique sociale de l’entreprise, les conditions de travail et l’emploi.

Quels sont les objectifs du BDES et quels éléments faut-il y inclure ? Le BDES a un double objectif Il est l’appui à l’élaboration par l’employeur des trois consultations annuelles consécutives à la loi Rebsamen : les orientations stratégiques de l’entreprise, la GPEC et le référentiel de formation professionnelle.

Vidéo : Comment mettre en place la Bdese ?

Quand la BDES Doit-elle être mise à jour ?

Quand la BDES Doit-elle être mise à jour ?

1. La Base de données économiques et sociales (BDES) ou Base de données unique (BDU) doit être mise à jour périodiquement, en respectant au moins les périodicités prévues par le Code du travail (article R. Lire aussi : Les 10 meilleures astuces pour trouver une entreprise en alternance. 2323-1-6 alinéa 2 du Code du travail). Emploi) .

Quels documents mettre dans le BDES ? Le BDES rassemble tous les chiffres liés à l’entreprise dans un document unique : orientations stratégiques, documents comptables et financiers, bilan social, informations périodiques… Désormais tout est regroupé dans une base de données unique qui est mise à jour périodiquement, sur format papier ou numérique. .

Quand faut-il mettre à jour le BDES ? Pour les entretiens d’évaluation qui n’ont pu se tenir en 2020 ou 2021, cette pénalité complémentaire devra être payée au plus tard le 31 mars 2022. Au 1er avril 2022, donc, le BDESE devra, en principe, être mis à jour avec les informations liées à l’augmentation en PCP.

Quel est le contenu légal du BDES ? Prochainement, le BDESE devra inclure des informations sur les conséquences environnementales de l’activité de l’entreprise. C’est ce qu’indique l’article 40 de la loi climat et résilience du 22 août 2021. Un décret précisera les données qui seront saisies dans la BDESE.

Comment mettre en place une BDES ?

La mise en place du BDES est suivie d’une présentation En effet, les élus doivent avoir les clés pour utiliser correctement le BDES. Rappelons qu’une convention collective peut déterminer les formulaires qui auront accès au BDES pour les élus. Sur le même sujet : Comment financer l’achat d’une voiture ? En général, les partenaires sociaux sont préoccupés par cet aspect des choses.

Qui rempli la BDES ?

Véritable outil simplifié, le BDESE permet de collecter diverses informations sur l’entreprise, de manière claire, précise et globale. Voir l'article : Comment radier une entreprise individuelle. L’employeur, qui a pour fonction de le remplir et de le soumettre, doit également s’occuper des sections obligatoires.

Qui doit faire le BDES ? Les employeurs d’au moins 50 salariés doivent fournir au comité économique et social (CSE) ou aux représentants du personnel une base de données économique, sociale et environnementale (BDESE). Cette base de données s’appelait auparavant la base de données économiques et sociales (BDES).

Quand configurer le BDES ? Le BDES a été institué par la loi de sécurisation de l’emploi du 14 juin 2013. L’obligation de sa mise en œuvre est entrée en vigueur le 14 juin 2014 pour les entreprises de 300 salariés ou plus et le 14 juin 2015 pour celles de moins de 300 salariés. À l’origine, nous parlions de BDU ou de base de données unique.